Moteur de recherche

Nos modes d’intervention

Entre accompagnement individuel et force du collectif, la SPReNe mobilise un ensemble de réponses diversifiées dans l’accompagnement des enfants en situation de danger ou de risque de danger : accueil en établissements, en familles d’accueil, en urgence, sur des temps modulés ou à la journée, accompagnements à domicile … Cette offre de service diversifiée répond aux besoins de prise en charge des enfants et de leurs familles.

L’ACCUEIL COLLECTIF

L’accueil en collectif permet, à partir de l’expérience partagée de la vie quotidienne et grâce à la présence sécurisante des adultes référents, aux enfants de se restaurer, de retrouver les repères nécessaires pour préparer et construire leur avenir.

L’ACCUEIL EN SEMI AUTONOMIE

Adossé au collectif, l’accueil en semi autonomie permet à des adolescents avant la majorité de faire l’expérience de l’autonomie tout en bénéficiant de la présence en proximité et du soutien de l’équipe éducative.

LE SUIVI EN APPARTEMENT

L’accueil en autonomie de grands adolescents et jeunes adultes de moins de 21 ans favorise l’accompagnement individuel et le soutien à l’insertion tout en maintenant des temps collectifs forts (partage de moments de convivialité, accompagnements collectifs, groupes de parole).

L’ACCUEIL DE JOUR

L’accueil à la journée permet un accompagnement contenant à partir de la mise en place d’activités valorisantes et socialisantes (le plus souvent professionnalisantes), tout en mobilisant et soutenant la famille dans l’exercice de la fonction parentale.

L’ACCUEIL EN FAMILLE

L’accueil dans un espace familial est une réponse adaptée pour certains enfants et adolescents qui manquent d’un lien affectif suffisamment structurant et dont le développement nécessite une attention soutenue, dans un contexte protecteur.

L’ACCUEIL EN CER (Centre Éducatif Renforcé)

La prise en charge en CER est conçue comme un temps de rupture au cours duquel l’équipe éducative, grâce à une présence soutenue et permanente, vise la remobilisation d’un groupe d’adolescents placés dans un cadre pénal, cumulant des difficultés familiales et sociales importantes.

LES INTERVENTIONS À DOMICILEphoto groupe

L’AEMO (action éducative en milieu ouvert) vise à rétablir la place éducative des parents et à permettre à l’enfant de renouer les liens dans la famille et avec l’environnement de proximité.

L’intervention renforcée à domicile offre un accompagnement soutenu, dans le cadre d’une mesure d’IEAD ou d’AEMO renforcée, à domicile aux enfants et à leurs parents.

L’accompagnement à domicile dans le cadre du placement (DMAD, DARF, DMD…) permet, malgré la décision de placement, le maintien de l’enfant dans sa famille grâce à la mise en place d’un accompagnement soutenu et pluridisciplinaire au domicile, y compris hors jours ouvrés.

La MJIE (mesure judiciaire d’investigation éducative) est une mesure d’investigation pluridisciplinaire décidée par un magistrat permettant l’analyse de la situation familiale pour éclairer le juge des enfants dans sa décision.

La réparation pénale permet à un jeune ayant reconnu une infraction un travail de prise de conscience et de réparation des conséquences du passage à l’acte, pour la victime, comme pour lui.

L’ACCUEIL EN URGENCE

L’accueil est organisé sans délai lorsque l’enfant ou l’adolescent ne peut être maintenu dans son milieu familial, ou dans son lieu d’accueil du fait d’une situation de danger, pour lui-même, ou pour son entourage. Il vise la protection immédiate de l’enfant mais aussi une évaluation de sa situation.

LA PREVENTION PRECOCE

La prévention précoce permet de soutenir les parents d’enfants de moins de 4 ans qui rencontrent des difficultés dans leur relation éducative de manière préventive et renforcée.